Permis à points

Le « permis à points » est un outil pédagogique développé par les enseignants et le personnel de la Vie Scolaire pour le suivi et l’accompagnement des élèves. Il est intégré à l’agenda que chacun se doit d’avoir en permanence avec lui et qu’il présente à son entrée au collège, à 8h25, et à sa sortie de l’établissement (à 12h30 le mercredi et à 17h les quatre autres jours).

Régulièrement vérifié par les surveillants et le professeur principal de la classe, il doit être signé dès qu’une remarque y est apposée. C’est en ce sens, également, un outil de communication destiné aux familles, qui suivent ainsi au jour le jour l’évolution de leur enfant.

Composé d’une partie « travail » et d’une partie « comportement », ce permis aide dès lors l’élève à visualiser son évolution durant une période. Il est un indicateur de sa vie au collège, de son attitude en cours comme en dehors (récréations, pauses méridiennes, mises en rang de la journée…) et de son investissement dans son travail scolaire.

Des « points positifs » et des « points négatifs » peuvent être consignés par les adultes en charge des élèves au sein de l’établissement, points au nombre desquels une aide apportée, une participation pertinente en cours, un travail particulièrement approfondi ou, à l’inverse, des travaux non faits, des remarques inappropriées tenues en classe, un manque de respect ou des paroles grossières…

Tous les cinq points perdus, l’élève doit se rendre, de sa propre initiative, au bureau de la Vie Scolaire pour en rencontrer le responsable. Une retenue le mercredi après-midi ou une mise à pied de trois jours peuvent, entre autres, être décidées, et un rendez-vous avec les parents ou les responsables légaux peut être demandé de façon à ce que l’élève puisse rapidement prendre conscience des efforts qu’il doit fournir pour retrouver la voie de la réussite.

Le permis comporte 20 points « malus » et cinq points « bonus » auxquels s’ajoutent des annexes pour bavardages, oubli de matériel…

A chaque période, soit cinq fois dans l’année, l’élève est doté d’un nouveau permis qui lui permet de concentrer ses efforts sur la période qui commence. Ce découpage offre alors une vision à court terme (la période) mais aussi à long terme (l’année scolaire).

Les cinq périodes qui divisent l’année sont les suivantes :

Période 1 : de la rentrée de septembre aux vacances de la Toussaint

Période 2 : de la reprise après les vacances de la Toussaint jusqu’aux vacances de Noël

Période 3 : du mois de janvier aux vacances d’hiver

Période 4 : du retour des vacances d’hiver aux vacances de printemps

Période 5 : de la reprise après les vacances de printemps jusqu’à la fin de l’année scolaire.